publicité

TK Bremen: retour sur un feuilleton

Le TK Bremen va disparaître de la plage où il s'était échoué le 16 décembre dernier. Retrospective.

  • Géraldine Lassalle
  • Publié le 23/01/2012 | 11:50, mis à jour le 04/10/2012 | 17:23
image_71942507.jpg

Il ne reste quasi rien du cargo, déconstruit sur place. Plus de trace de cet échouage qui a pollué la ria d'Etel. Plus de trace de cet étrange animal qui a aiguisé la curiosité de bien des promeneurs. Retour en vidéo.

Dans la nuit du 15 au 16 décembre 2011

La tempête Joachim s'abat sur la France. A Ouessant, on enregistre des rafales de plus de 130 km/h, plus de 120 km/H à Lorient. Dans l'après-midi, le TK Bremen, un navire battant pavillon maltais, avait quitté le port de Lorient pour mouiller au nord de l'île de Groix. Le cargo, incapable de tenir son mouillage, se met finalement à dériver et s'échoue dans la nuit sur la plage d'Erdeven, près de la Ria d'Etel.  Les 19 membres d'équipage sont évacués par hélicoptère.

Le 16 décembre 2011

Le plan POLMAR est déclenché quand une fuite d'hydrocarbures est constatée sur l'une des cuves formant une nappe d'1 km sur 5 m. Des barrages flottants sont déployés pour tenter de contenir la pollution. Il ne s'agit pas d'un pétrolier mais le navire contient tout de même 180 tonnes de fuel et 40 tonnes de gazole.

Une enquête judiciaire est ouverte par le parquet de Brest. La Ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet se rend sur place

 

 

 

Le 17 décembre 2011

Les opérations de pompage du carburant du TK Bremen se poursuivent. La fuite est réparée. Selon les experts, environ 60m3 de carburant ont été répandus en mer.

Les ostréiculteurs de la ria d'Etel sont inquiets. Un arrêté d'interdiction d'exploitation des coquillages a été pris par le préfet à titre de prévention. Cinq exploitations ostréicoles sont concernées. Une mauvaise nouvelle à une semaine de Noël.

L'échouement du bateau en tout cas interroge. Le TK Bremen aurait-il dû rester au port ?

Le président du conseil régional, Jean-Yves Le Drian, exige que le droit européen permette aux autorités portuaires d'interdire à un navire d'appareiller en cas de danger. La Région porte plainte. Nathalie Kosciusko-Morizet, déclare réfléchir à une extention des pouvoirs des capitaineries pour leur permettre d'interdire la sortie en mer d'un bateau sur un motif météorologique.

Le 20 décembre 2011

En pleine vacances de Noël, des centaines de badauds, fascinés et indignés, viennent sur la plage pour voir de leurs propres yeux le TK Bremen échoué.

Le capitaine du bateau est présenté au parquet après avoir été placé en garde à vue. Il aura finalement le statut de témoin assisté. La préfecture maritime annonce que le navire désormais hors d'état de naviguer sera probablement déconstruit.  

Le 22 décembre 2011

Le préfet maritime de l'Atlantique estime qu'il n'y a "pas d'évidence" sur une éventuelle faute du capitaine. Le TK Bremen était sorti du port de Lorient le 15 décembre pour rejoindre un mouillage à l'abri de l'île de Groix, alors qu'une tempête était annoncée.
"C'est un mouillage officiel", bien connu des marins, et dans lequel un autre bateau s'est d'ailleurs abrité sans problème au même moment, souligne le préfet maritime.

Les autorités mettent en demeure l'armateur turc du TK Bremen, échoué sur une plage du Morbihan, de déconstruire le navire et de réhabiliter le site de son échouement à Erdeven pour le 6 avril 2012. La réhabilitation du site de la plage de Kerminihy qui appartient au "plus grand espace dunaire de Bretagne", selon le préfet du Morbihan, et qui était à ce titre classé Natura 2000, sera étroitement surveillée. L'armateur devra choisir un bureau d'étude environnemental spécialisé local pour élaborer un plan de remise en état complet, à partir de l'état des lieux du site avant le sinistre.

Le 23 décembre 2011

Des barrières sont posées pour sécuriser le chantier de déconstruction et protéger les dunes et la plage.

 

 

Le 7 janvier 2012

Le découpage du bateau débute. Le TK Bremen sera découpé en petits morceaux, de haut en bas, pour préserver sa stabilité. La ferraille du navire maltais, soit environ 2.000 tonnes, passera ensuite par la filière de recyclage. Le cisaillage ne doit prendre que trois semaines, sauf en cas d'intempéries. Selon Euro Demolition, une entreprise habituée à la découpe de navires submergés, le chantier à ciel ouvert ne représente pas de difficulté particulière. Seuls quelques éléments du navire vont échapper à la découpe en morceaux, comme le bloc moteur, qui va être enlevé complet pour éviter les fuites de fluides, et
l'hélice qui doit être conservée en souvenir.

Le 17 janvier 2012

En 10 jours, il ne reste presque plus rien du TK Bremen sur la plage. Certains écologistes pensent d'ailleurs que le chantier avance trop vite...

 

 

Le 19 janvier 2012

Le Préfet lève l'interdiction de commercialisation et de pêche des coquillages pour 5 exploitations de la Ria d'Etel mais trop tardivement pour l'équilibre de ces exploitations.

Les ostréiculteurs ont à la fois souffert de l'interdiction mais aussi de la crainte du consommateur durant la période de fête.

Le 21 janvier 2012

Drôle de découverte sur la plage d'Erdeven : des flacons échoués portant tous une étiquette avec le nom du TK Bremen. Hypothèse la plus probable: il s'agirait d'échantillons d'hydrocarbures transportés par le bateau à des fins d'analyse en cas de pollution.

les + lus

les + partagés